Saison 2018-2019

Entrée libre sans réservation. 20h. Durée environ 90 minutes
 

MARDI 30 OCTOBRE 2018

CMI x AJAR

UNE COMÉDIE MUSICALE LITTÉRAIRE ET IMPROVISÉE

Ecriture live : Collectif AJAR

Jeu, chant et musique : La Comédie Musicale Improvisée (CMI) 

La CMI, c'est cette troupe d'impro lausannoise qui fait jaillir des comédies musicales improvisées juste sous vos yeux. L'AJAR, c'est ce collectif littéraire aussi à l'aise entre les pages d'un roman écrit à dix-huit mains qu'en performance live. Le crossover de ces deux groupes d'artistes sans complexe donne naissance à un spectacle unique par définition et totalement débridé. A partir de suggestions du public, l'intrigue se met en route, tantôt jouée, tantôt chantée, tantôt écrite en direct sur un écran géant. Sur scène, les interactions sont infinies, le texte devient karaoké spontané, didascalie cynique, lettre rédigée en direct par un personnage… Durant l’heure qui suit, les personnages prennent vie. Sans script et sans filet.


MARDI 27 NOVEMBRE 2018

…en 1ère partie 

CEUX DE CORNEAUDUC

Texte : Michaël Perruchoud

BD & Musique : Sébastien G. Couture

Ceux de Corneauduc est le feuilleton le plus éthylique du web. Né en 2002, il a rapidement conquis un large public avec sa quadrilogie dont la publication s’étale jusqu’à aujourd’hui. Ce récit se distingue par sa verve et sa poésie de comptoir. Sébastien G. Couture et le romancier genevois Michaël Perruchoud partagent un goût de l’outrance, du rabelaisien et de l’épopée grivoise. Leur complicité amicale et rieuse est pour beaucoup dans le charme original de cette épopée à la verve foisonnante mais aux rebondissements subtilement construits.


COQ À L’ÂME

Auteure : Mélanie Richoz

Comédien : Olivier Havran

Musique : Emilie Zoé

De la chronique à la nouvelle, de la nouvelle au roman, du roman au roman graphique, Mélanie Richoz essore le quotidien, le banal qui n'a finalement rien de banal lorsqu'on lui prête l’attention qu’il mérite et qui parfois accroche, s'accroche, dérape, dérive. Courtes, incisives, parfois dérangeantes, le moins que l'on puisse dire est que les nouvelles de Mélanie Richoz ne laissent personne indifférent avec des thèmes tantôt crus, tantôt sensibles, mais toujours emmenés par une écriture efficace et pleine de sensations. Le talent de cette jeune auteure de Bulle est de nous faire ressentir, en parfois deux pages à peine, des vagues d'émotions qui augmentent crescendo grâce à des instants volés à la vie des personnages.


MARDI 29 JANVIER 2019

…en 1ère partie 

VOLUBILES NUDITES

Performance musicale et électrique

Texte et lecture : Alexandre Caldara

Guitare : Vinz Vonlanthen

Alexandre Caldara est poète, journaliste, performeur. Né à Neuchâtel en 1977 où il vit et travaille, il tente de lire comme il respire, expire parfois. Le lac de Neuchâtel, le Gange et la Seine l’influencent. Il forme L’ossature des choses, avec la chorégraphe et danseuse Catherine Dethy, un duo de performances conciliant mouvements et voix. J’écris à l’écoute de ce qui me traverse, des faisceaux, du changement de la lumière naturelle. Les états d’aubade, de veillée, de somnambulisme, m’intéressent comme une tentative d’humour boule de neige venue des pupilles encore embrumées par la nuit. Sur Peseux/Paterson, texte à paraître fin octobre 2018 aux éditions d’autre part.


FRIDA LA DOUCE 

PAR LA CIE L'HYDRE FOLLE

Chant, guitare, piano : Pierre Omer 

Batterie, basse et percussions : Julien Israelian 

Lecture et chant : Martine Corbat 

Frida la douce est un FreeJazzKahlo, une lecture-concert se basant sur la correspondance de Frida Kahlo, agrémentée de chansons écrites autour de l'œuvre et de la personnalité de cette artiste fougueuse et emblématique. Ce projet est le premier volet du triptyque théâtral «Kahlo» mené par Martine Corbat et sa Compagnie L'Hydre Folle.


MARDI 26 MARS 2019

…en 1ère partie 

QUITTER POMPEI

Lecture : Thomas Flahaut

Musique : Antoine Flahaut

Quitter Pompéi est une lecture d’extraits de son premier roman Ostwald, mis en musique par Antoine Flahaut : un auteur et un musicien donnent à entendre une composition mêlant musique et récit, dans une pénombre qui évoque celle qui, dans le roman, recouvre, page après page, le monde d’après la catastrophe. Cette lecture se concentre sur des épisodes de la première partie du roman : l’annonce de l’accident à la centrale nucléaire de Fessenheim et l’évacuation des habitants de Belfort.


DE L’AUTRE CÔTÉ DE L’UNIVERS

Voix et texte : Arthur Brügger

Mini-Moog : Thomas Tiercy

Piano : Paolo Costa

Basse Électrique : Grégoire Schneeberger

Batterie : Vivien Hochstätter

Quatre musiciens et un écrivain, soixante minutes ininterrompues de dialogue entre textes en prose et paysage sonore. Au fil des notes, d’une scène à l’autre, l’histoire se tisse. Au confluent des genres, entre la lecture, la performance et le concert, The Mysterious Traveller plonge le spectateur dans un voyage : abstrait d’abord, par la traversée de l’espace-temps musical de standards revisités ; concret ensuite, celui qu’entame un protagoniste anonyme, chercheur en physique théorique, plongé dans une nostalgie amoureuse, animé de la folle croyance de retrouver son amour perdu en revenant sur ses traces.


MARDI 30 AVRIL 2019

…en 1ère partie 

NOTRE EPOPEE
Texte et lecture : Antoinette Rychner

Dans son nouveau roman en cours d’écriture, deux personnages féminins composent ensemble des chants épiques qui relatent la vie après un effondrement économique, politique et social. L'accès aux ressources et aux moyens de subsistance, la protection par un gouvernement détenant un monopole de la force n'y sont plus garantis, y compris pour les populations et classes aujourd'hui favorisées. Le commerce et la finance s'étant "démondialisés", de nouveaux modèles d'organisation émergent. Mais le dérèglement climatique et l'épuisement environnemental rendent le redémarrage difficile. Extrait de ce roman en devenir – en avant-première !


LA MORT DE VLADIMIR 

Texte : Yves Robert

Interprétation : Yves Robert et Samuel Grilli

Musique : Coraline Cuenot

La Mort de Vladimir évoque la vie d’un bébé très méconnu et tout à fait célèbre, puisqu’il s’agit de celui qui se trouvait dans la poussette du film Le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein. On le surprend alors qu’il dévale les escaliers d’Odessa sous le feu des soldats, début d’une vie faite tout entière d’aventures et de luttes qui traverse le XXe siècle. Toutefois les péripéties rocambolesques dérident et le meilleur hommage que l’on se doit de rendre aux morts que l’on a aimés, c’est de relever la tête et de célébrer la vie. Installés à une table, Samuel Grilli et Yves Robert se font face, derrière eux, dans une casserole mijote un pot-au-feu qui, à la fin de la lecture, sera partagé avec le public ainsi que le vin restant. Les assiettes se distribuent au public et les langues se délient sur ce que nous avons vécu ou vu de ce 20e siècle si proche, si loin …


MARDI 21 MAI 2018

LA FÊTE À BLAISE

Carte blanche à Blaise Hofmann et ses complices de la fête des vignerons

Textes et interprétation : Blaise Hofmann

Musique : Valentin Villard et Jérôme Berney

Librettistes : Stéphane Blok et Blaise Hofmann

Une dernière soirée en forme de bacchanale! Pour son clap de fin avant l'été, Tastemot donne carte blanche à l'écrivain Blaise Hofmann pour une soirée estampillée "Fête des Vignerons". L'auteur s'est empressé d'inviter son co-librettiste (Stéphane Block) et les deux compositeurs (Valentin Villard et Jérôme Berney) à le rejoindre sur scène. Une « mise en bouche », en textes et en chansons, pour donner envie d'aller faire la Fête à Vevey dans la foulée! Tout en goûtant en primeur aux vins des vignes de Blaise Hofmann, étiquettes littéraires sur les bouteilles oblige…