Saison 2013-2014

31 octobre 2013
FÊTE D’OUVERTURE
Une soirée tout en chansons avec une quinzaine de comédiens et musiciens
« Le 7e ciel – et tout ce que cela peut évoquer »
Présentation de la soirée : Véronique Montel et Ahmed Belbachir
Avec Jérôme Richer et Fanny, Michel Demierre, Anne-Frédérique Rochat, Carine Barbey , Anne-Sophie Rohr Monica Budde, Anna Budde, Benjamin Knobil ,  Jean-Paul Favre, Daniel Vouillamoz, Anne-Sophie Rohr Julien Mages, Jérôme Richer, Fanny Brunet, Zina Balmer et Nathalie Boulin
Musiciens : Lee Maddeford et Gérald Perera

28 novembre 2013
ALAIN GALATIS
« Le soleil dans tes bras » 
Un comédien propose au public une expérience, une aventure, une évasion : accomplir tous ensemble le périple de quitter la caverne où Platon considère que les humains croupissent dans un monde d’illusions pour gagner le dehors et découvrir les feux du réel. Ce n’est ni une pièce de théâtre, ni un cours de philosophie, ni de la poésie ou de la littérature mais la possibilité - de par une rencontre dans un même lieu et dans un même instant - de faire éclater toutes les apparences et découvrir ce qui se produit tel que cela se produit. Mission impossible, rêve absurde, fantasmes ? Rien n’est moins sûr, tant le réel nous attend. Tant il ne tient qu’à nous d’aller embrasser le soleil.
Avec Ahmed Belbachir.

ANNE-FRÉDÉRIQUE ROCHAT
« Le sous-bois » et « Accident de personne » (Editions Luce Wilquin)
C’est l’été. Le début du mois de juillet. Les membres d’une même famille, où les rôles semblent s’être mélangés, partent en vacances pour la première fois de leur vie. La fille aînée, quarante ans, qui habite encore chez ses parents, et s’occupe avec beaucoup de zèle de tout son «petit monde», a loué pour l’occasion une maisonnette perdue au milieu d’une forêt de hêtres. Elle emmène donc sa sœur cadette, son père, et sa mère en voyage vers l’inconnu; histoire de bousculer un peu leurs habitudes, et découvrir de nouveaux horizons. Mais ce qu’elle ignore, c’est que cette bouffée d’air engendrera des changements bien plus importants que ce qu’elle avait prévu.
Avec Anne-Cécile Moser et Johanne Kneubühler,
Musique de Anne Gillot, vidéo de Brian Tornay

30 janvier 2014
ODILE CORNUZ et MAURIZIO PERETTI
« BISEAUX RELOADED ». « Biseaux reloaded » est le spectacle d’une rencontre entre des mots et des sons : des extraits du récit d’Odile Cornuz, lus par l’auteure, sont soutenus par la création sonore de Maurizio Peretti, également en scène.
« Biseaux » est une interrogation sur le langage, les langages qui nous constituent. 
« Biseaux » éclate le récit d’une quête, la quête du sens ou de la forme de la pensée. 
« Biseaux » est un bilan de génération, une recette, un médicament. « Biseaux » se
lit vite mais laisse comme un arrière-goût doux-amer sur le bout de la langue. Les mots du texte sont non seulement porteurs de sens mais aussi et surtout générateurs d’images et de matières sonores. Ces deux arts doivent prendre le risque de se mettre en état de fragilité pour se rencontrer ; de complicité pour se dépasser. « Biseaux reloaded » vous propose la réinvention sonore d’un texte.
« Biseaux » est passé de mains en mains, a été sélectionné par le Jury du Roman des Romands en 2009, a obtenu un Prix (la Bourse Anton Jeager) en 2010, a généré certaines questions sur le rôle de la littérature – ou de ses limites, peut-être.
Un des lecteurs de cet ouvrage a été Maurizio Peretti, compositeur, qui à plusieurs reprises a parlé avec l’auteure d’une éventuelle diction sonorisée de ses textes. Ce projet a mûri, il prend forme et se nourrit tout aussi bien de standards de la chanson ou du jazz (comme « Somewhere over the Rainbow » ou « Tangerine ») que de créations rythmiques électro, mâtinés de divers traitements sonores et samples: gouttes, souffles, respirations, boîtes à musiques, sons urbains, traitement de la voix… Deux univers particuliers se croisent et se répondent pour créer un spectacle envoûtant qui ouvre les neurones et l’imaginaire.
Musique: Maurizio Peretti
Lecture Odile Cornuz

ANTOINE JACCOUD & CHRISTIAN BRANTSCHEN
« CARTE BLANCHE »
« Il y a les films bien sûr, mais si c’est beau, le cinéma, si c’est fort, le chemin entre la table de travail et le film business est long et compliqué. Alors il y a aussi la scène. J’écris pour elle depuis près de 15 ans. Cela a commencé avec Lolo Ferrari, star du porno dont l’agonie publique m’avait inspiré, cela a continué avec d’autres pièces, d’autres textes, sur d’autres thèmes (quoique..! la catastrophe n’est jamais loin, même si on en rigole) pour le théâtre, la radio. Puis il y a quelques années j’ai rejoint Bern ist überall, un groupe d’auteurs et de musiciens, alémanique exclusivement à l’origine, polyglotte et confédéral aujourd’hui, qui tourne en Suisse, multipliant les dates dans les théâtres et les festivals, depuis dix ans exactement. Avec eux j’ai appris le micro, la peur de la scène, mais l’amour aussi de cette immédiateté. De nombreux textes sont nés de cette collaboration, qui privilégient l’oralité, la relation directe – en direct – avec l’audience. Et puis Bern ist überall m’a permis de rencontrerChristian - Chrigu Brantschen. Avec lui à l’accordéon, on se sent comme Tintin avec Milou (ou Laurel avec Hardy): simplement bien accompagné. Et pas musette du tout. Chrigu, c’est un rocker. Ensemble nous revisiterons mes textes. Il y aura du sexe, des Audi, un point sur la situation des assurances-maladie, des souvenirs de cuisine, des impressions de maison de retraite, des mulets et des maladies, bref, du Jaccoud. On ne se refait pas. »
(Antoine Jaccoud)
Texte et lecture : Antoine Jaccoud
Accordéon : Christian Brantschen

27 mars 2014
JULIEN MAGES : "NARCISSE 21E SIECLE"
Narcisse 21ème siècle est un petit poème épique écrit en vers libres. D’inspiration néoromantique ou totalement anarchique, ces mots sont une langue où la sensation musicale l’emporte sur l’intelligibilité. Construits métriquement, les poèmes de ce conte moderne oscillent entre réalité crue et onirisme égocentrique volontairement narcissique.
Il s’agit dans ce poème avant tout d’errances violées et de systèmes déconstruits… Rien n’a de valeur que l’image hyper valorisée de la nouvelle idole moderne :
SOI ! Il y a aussi une volonté de créer une « philosophie de poubelle et de bidon ville verbal ».
Texte inédit: Julien Mages
Avec N.Grimm , François Thuillard Julien Mages

ISABELLE GUISAN & VINCENT DAVID 
La migration. Des jeunes, des moins jeunes aussi, propulsés vers l'inconnu socio-économique. Mais aussi une femme âgée en partance vers le ciel, un multimillionnaire se catapultant de projet en projet, un vers à purin, une plante parasite. Les textes d'Isabelle Guisan nous font voyager dans nos représentations de ce qu'est et peut être un migrant. 
Lecture à plusieurs voix de textes extraits de différents ouvrages, « Je te tiendrai la main » (Editions de l'Aire, 2008) , « Les Enfants de l’Euro » ( Editions Xenia, 2011) et un livre à paraître en 2015. 
Isabelle Guisan présentera aussi « Eva s'entête », un roman qui sort fin mars 2014 aux Editions G' d'Encre. 
De et avec Isabelle Guisan et Vincent David

29 mai 2014
EDMOND VULLIOUD
« LES AMOURS ÉTRANGES »
Un recueil de nouvelles singulières et pince-sans-rire. Une comédie humaine dans une écriture puissante. Une fête d'atmosphères et de sensations. (Âge d'Homme)
Edmond Vullioud comédien, poète et écrivain, nous embarque dans les "Amours étranges" et d’autres textes de sa plume. « C’est une fête de tous les instants que la lecture de ce recueil de douze nouvelles dont le titre annonce la complète singularité. Fête des mots que ce livre dont sept nouvelles au moins sont de pures merveilles : fête de sensations et de saveurs, d’atmosphères très variées et d’intrigues à tout coup surprenantes; fête d’humour et de malice pince-sans-rire aussi, qui n’exclut ni le tragique ni le sordide ; fête enfin d’une humaine comédie restituée dans une langue somptueuse, à la fois puissante et fruitée, claire et rythmée. »
(Jean-Louis Kuffer) 
Avec Edmond Vullioud et Véronique Montel
Musique : Lee Maddeford  (piano)

MARIELLE PINSARD 
Carte blanche à Marielle Pinsard
"La loi du plus fort" de Marielle Pinsard. Lecture-performance sous forme de monologue, La loi du plus fort décrit l'attraction irrésistible de la narratrice pour les centres commerciaux. Ses pérégrinations nous offriront une vision onirique et ironique, une lecture guidée de la Ville de Lausanne.

Marielle Pinsard, comédienne et metteure en scène installée à Lausanne, cherche, avance.
Caustique, grave et excessive, stimulée par les rencontres improbables, la complexité et la fragilité de l’être humain, elle voyage – ici, en Afrique et ailleurs.
C’est sûr: elle nous embarquera dans son univers et ses interrogations provocatrices!
Texte et mise lecture: Marielle Pinsard
Avec Anne-Catherine Savoy
Musique: Martin Rewki